NaNoRenO 2014 – Première semaine

[English version availabe here]

Depuis dimanche dernier, on a vu fleurir bon nombre de nouveaux projets pour cette édition 2014 du NaNoRenO, tellement que le nombre total de projets en cours a plus que doublé. Cependant, certains manquent encore à l’appel. Sakevisual, par exemple, n’a toujours rien dévoilé de son projet. Dangemu, développeurs de Devil’s Journal: Tony T, se concentrent actuellement sur la Cyber Punk Jam avant de bien avancer sur leur projet.

Taarradhin nanoreno
Jyrik, un des personnage de Taarradhin

Pendant ce temps, Cyanide Tea a enfin révélé Taarradhin, dont vous aviez pu entendre parler dans notre interview d’Auro. Prenant son inspiration dans la culture africaine, ce projet propose un cadre et une direction artistique radicalement différents de ce qu’on avait pu voir jusqu’à maintenant.

Autre curiosité, Isse Takes the Trolley nous met dans la peau d’une demoiselle souris fort asociale devant trouver un travail. Cette histoire aux airs de livre pour enfant présentera plusieurs débouchés qui ne se dévoileront pas par le biais de choix classiques mais plutôt par votre façon de gérer votre aventure. Il vous sera possible de visiter plusieurs endroits avant de vous rendre à votre destination finale et l’ordre et l’heure à laquelle vous visiterez chacun de ces endroits façonnera l’histoire.

Sortant également de l’ordinaire, Visual Novel Tycoon, une… simulation de créateur de VN. Ils auraient pus faire encore plus méta et faire une simulation de créateur de VN pendant le NaNoRenO. On pourra choisir d’incarner différents rôles de l’équipe de développement, chacun possédant ses objectifs et son gameplay spécifique. Caractéristique indispensable, la possibilité de poster sur les forums de Lemmasoft. Meta, vous dis-je. Meta.

Parmi ceux qui ne payent pas de mine mais qui font naitre un curieux intérêt, il y a The Empty Orchestra. Court, seulement deux personnages, mais un postulat un brin mélancolique et mystérieux. Peut-être pas le projet le plus excitant de l’année, mais qui sait éveiller la curiosité.

De leur côté mes deux favoris, Dulcet: Radio Suite et Sly Crossing, avancent bien. Pour chacun d’eux, on a pu voir de nouvelles images et en apprendre plus sur les personnages et/ou l’histoire.

Mon grand regret de cette semaine reste de voir Sakevisual aux abonnés absents. Si Every Sunrise s’annonce être un projet court et modeste, je m’y intéresse tout de même de près et souhaite en voir l’aboutissement. Pour la semaine à venir, j’attends avec impatience plus de précisions sur certains projets intriguants mais n’ayant pas encore beaucoup de contenu à présenter. Je pense par exemple à Looking for Angels ou Lucid.

Voilà pour cette semaine, à demain pour le second « zoom » NaNoRenO de ce mois et à mercredi pour la seconde interview !

isse take the trolley
L’illustration principale de Isse Takes the Trolley

Le 9 mars à 23h00 GMT :

  • Projet annoncés : 56
  • Projets en cours : 56
  • Projets terminés : 0
  • Projets abandonnés : 0

 

Publicités

NaNoRenO 2014 – Interview avec Auro-Cyanide

[English version available here]

Dans le cadre de notre couverture de l’édition 2014 du NaNoRenO, nous avons été interviewé différentes personnes ayant participé, ou participant, au NaNoRenO afin qu’ils puissent partager avec nous leur expérience de cet évènement unique au sein de la communauté des créateurs de visual novel. Pour cette première interview, c’est Auro-Cyanide, membre du duo Cyanide Tea, qui répond à nos questions. Lors des précédentes éditions du NaNoRenO, elle avait travaillé sur des jeux comme Ristorante Amore ou Don’t Take it Personally. Cette année, elle participe avec Lore, l’autre moitié de Cyanide Tea.

Est-ce que tu peux te présenter ?

Salut, je suis Auro-Cyanide. Je suis une illustratrice qui travaille dans le domaine des visual novels depuis 2010 sur des projets aussi variés que les gens y prenant part. Actuellement je suis l’illustratrice du groupe Cyanide Tea avec Lore.

 

Pourquoi participes-tu au NaNoRenO ? Est-ce qu’il y a quelque chose qui te pousse à y participer chaque année ?

Je m’amuse toujours beaucoup pendant le NaNoRenO, j’apprécie le rythme tendu et l’ambiance de camaraderie générée par toutes les équipes travaillant en même temps sur leur projet. C’est toujours une bonne occasion pour faire quelque chose de plus modeste et différent, prendre des risques, expérimenter un peu. Ma première participation était surtout une opportunité pour me faire connaître et aider quelqu’un avec son projet. La seconde fois, je travaillais à fond comme illustratrice en compagnie de Lore. Après ça, c’est devenu comme une tradition. En gros, je participe car c’est une ambiance formidable et que cela me permet de finir un projet !

ristorante amore auro-cyanide
Ristorante Amore, réalisé pendant le NaNoRenO 2012 avec Cyanide Tea

Habituellement, tu fais partie du duo Cyanide Tea, mais à l’occasion du NaNoRenO il t’arrive souvent de travailler avec d’autres groupes. Est-ce que c’est pour toi une opportunité pour rencontrer de nouvelles personnes ?

Totalement ! Vu que le projet est petit, cela peut-être un bon moyen de tester sa compatibilité avec d’autres coéquipiers ou cela peut aussi être l’occasion de travailler avec quelqu’un qui ne pourrait pas travailler avec vous sur un plus grand projet. Cette année je travaille avec Lore, mais je suis convaincue que les gens peuvent, et devraient, saisir cette opportunité pour faire de nouvelle rencontres et essayer d’en retirer le plus d’expérience possible.

 

Chaque année, tu sembles crouler sous le travail. Pendant le NaNoRenO 2012, quand tu travaillais sur Ristorante Amore, tu disais même ne quasiment plus dormir. Comment tu fais pour abattre autant de travail ?

Ah ah, eh bien, je pense que plus on grandit et plus les choses de la vie prennent de la place, c’est quelque chose auquel il faut s’accommoder lorsque l’on veut pouvoir raconter des histoires. Si tu commences à repousser ce que tu as à faire à « quand j’aurais le temps », tu ne feras jamais rien. Tu dois toi-même trouver le temps. Cette année, je suis particulièrement occupée car en plus de mon travail, je suis aussi en train de déménager dans une nouvelle ville, ça fait beaucoup de choses. Du coup, je pense que je vais devoir revoir mes ambitions à la baisse pour pouvoir finir, j’espère que les gens ne seront pas trop déçus. Chaque année j’essaye de me dépasser, mais ce sera sûrement différent cette fois-ci.

Nous avions été plutôt ambitieux les années précédentes. Je pense qu’une des premières chose à faire lorsque l’on participe au NaNoRenO c’est de bien s’organiser. Tu dois savoir exactement ce que tu as à faire et quand le faire afin de pouvoir démarrer sur les chapeaux de roue dès le premier mars. Mon second conseil serait d’essayer d’en faire un peu chaque jour. Ne procrastinez pas. Ne dites pas « j’ai le temps ». Prévoyez les imprévus, au cas où vous devriez vous concentrer sur autre chose que le jeu, car il y en aura à coup sûr. Travaillez dès que vous le pouvez afin que, quand les imprévus vous tombent dessus, vous n’ayez pas à essayer de faire terminer tout votre travail dans un laps de temps bien plus court. Agissez !

witch knight auro-cyanide
Witch/Knight, réalisé pendant le NaNoRenO 2013 avec Cyanide Orphans

Quel est ton meilleur souvenir du NaNoRenO ?

Sûrement l’achèvement de Ristorante Amore. C’était le premier jeu d’envergure auquel j’ai participé, le premier que j’ai sorti en tant que membre de Cyanide Tea. C’est sûrement cette fois là que je me suis le plus amusée à créer un jeu. Tout était nouveau et excitant et nous n’avions pas encore la réputation que nous avons aujourd’hui, je suppose qu’on se sentait plus libre. En général, le NaNoRenO fait partie de mes meilleurs souvenirs de création de jeu. Je m’y amuse tellement~

 

Sur quoi travailles-tu cette année ?

Cette année, Cyanide Tea travaille sur un jeu appelé « Taarradhin ». Ce sera un peu plus modeste que ce sur quoi nous avons travaillé précédemment, surtout parce que je suis très occupée. Je ne suis pas en mesure de faire beaucoup de décors ou de personnages cette fois-ci, et je préfère bien faire ce que j’ai à faire. Ce coup-ci, je vais utiliser un style plus peinture, j’expérimente ! Taarradhin parle de romance et de ce que l’on peut apprendre des autres. J’espère que ceux qui y joueront réfléchiront autant qu’ils apprécieront l’histoire. J’ai hâte que le gens puissent y jouer nous dire ce qu’ils en auront pensé !

Merci à Auro de nous avoir accordé un peu de son temps pour répondre à cette interview. Nous souhaitons bonne chance à Cyanide Tea pour son projet que vous pouvez suivre ici. Si vous le souhaitez, vous pouvez également suivre Auro sur Twitter, Tumblr ou Deviant-Art.

Rendez-vous mercredi prochain pour notre seconde interview spécial NaNoRenO 2014 !

Les EVNs d’Halloween 2013

Il y a quelques jours qu’Halloween est passé et la scène occidentale du visual novel n’a pas manqué de sortir des productions thématiques. Faisons un rapide tour des quelques EVNs ayant vus le jour à l’occasion de la fête des morts.

Nachtigal

Tout juste sorti, Nachtigal est le VN spécial Halloween de Cyanide Tea. Il raconte l’histoire de Miranda Namatgira, une étudiante partie en vacances en Belgique qui, après s’être perdue dans les bois, va s’aventurer dans un mystérieux château qui s’avèrera habité par deux vampires. Bien que le pitch soit relativement classique, on sent la patte de Cyanide Tea. Avec des bad-endings et un peu de gore par-ci par-là, Nachtigal mérite son statut d’EVN de Halloween. Le jeu et son artbook sont disponibles en « pay what you want » sur leur site dédié.

Nachtigal Halloween

Sleepless Night 2: Ladies Night(mare)

Sleepless Night 2 est la suite de Sleepless Night, un jeu de Marcel Weyers , qui est surtout connu pour ses nombreuses traductions d’EVNs en allemand. Tout comme dans son ainé, vous vous retrouvez pris au piège une nuit entière dans une maison pleine de dangers. Vous devrez collecter un maximum d’indices afin de vous échapper ou de mourir dans d’atroces souffrances. Un peu cheap dans la réalisation, Sleepless Night 2 saura tout de même faire monter la tension. Il est téléchargeable gratuitement en anglais et en allemand sur le site de Marcel Weyers.

Sleepless Night 2 halloween

Halloween Otome

Encore un otome game ! Pas un jeu complet cpuisque Halloween Otome n’est encore qu’une démo, mais elle est bel et bien sortie à temps pour Halloween. Développée par le duo Synokoria, dont c’est le premier projet, cette démo propose environ les deux tiers du jeu complet. La protagoniste, une jeune femme déguisée en… archère ? On va dire que c’est une elfe Sylvaine des forêt de l’est Ranger lvl 27 avec un arc +4 au tir puissant et un masque +10 secondes à la furtivité. Donc notre elfette est invitée au bal annuel d’Halloween d’Erik Valdemar où se déroulent des festivités déguisées durant deux semaines et où personnes ne sait vraiment qui se cache derrière les masques. Une version 1.1 avec quelques bugfix est téléchargeable sur le Tumblr de Synokoria.

Halloween Otome

The Buried Moon

Ok, ce n’est pas tout à fait un jeu d’Halloween. Sorti mi-octobre et développé pour la Asylum Jam, une jam dédiée aux jeux d’horreur,  The Buried Moon est un hybride VN et Point & Click créé par Metal Orphans (aussi impliqués dans la création de Witch/Knight et Night at the Hospital). Dans un monde peuplé de rongeurs et autres mustélidés anthropomorphes, la jeune Rattia Brown, membre de la Edge Guard, est envoyée dans le village de Star Veil avec son officier référent afin de reconnaître un peu le terrain. Ce qui ne devait être qu’une courte patrouille se transformera vite en cauchemar peuplé de créatures fantomatiques et d’une lune menaçante. Le jeu est disponible gratuitement sur PC, Mac et Linux mais également sur Android sur le site de Metal Orphans.

Buried Moon Halloween

Voilà pour ce petit tour d’horizon des VNs occidentaux spécial Halloween. Personnellement je pense jeter un oeil à The Buried Moon dont les sprites me font sacrément de l’oeil. Sinon, si vous ne trouvez toujours pas votre bonheur ici, vous pouvez ressortir The Madness. Maintenant que j’y ai vraiment passé du temps, je vous le confirme, ce jeu vous filera des cauchemars.

Sortie de la démo de Break Chance Memento

Après ce qui semble avoir été un rush de fin acharné, Cyanide Tea a finalement sorti la démo de Break Chance Memento, un projet commercial dont on vous parlait il y a quelques temps.

Disponible pour Windows, Mac et Linux, vous pouvez la télécharger ici.

BCM est un visual novel divisé en deux jeux donnant chacun la perspective d’un des personnages principaux, Shuuki ou Natsume. Tous deux appartiennent à une fratrie de quatre personnes. Un jour, Shuuki tombe sur le cadavre de son frère aîné, Masaharu, qui semble avoir été assassiné. Peu après, un mystérieux inconnu lui offre le pouvoir de voyager dans le temps afin de réunir sa famille brisée.

Boy’s love, torses nus et peut-être bien de l’inceste sont à prévoir, bien que le jeu ne soit considéré que comme du 15+ ! Cette démo ne couvre que les deux premiers chapitres, sur cinq, de l’histoire de Shuuki.

En plus de la démo, bien sûr gratuite, vous pouvez également faire un don à Cyanide Tea à partir de 1 $ afin de supporter leur travail et vous recevrez en échange deux PDF : l’un contenant divers artworks et bonus visuels, l’autre contient des sides story dont deux érotiques.

La date de sortie du jeu complet n’a toujours pas été annoncée mais Cyanide Tea espère pouvoir le sortir avant la fin de l’année.

Quelques nouvelles de Break Chance Memento

Cyanide-Tea, le duo qui prépare le VN boy’s love inceste Break Chance Memento depuis déjà un certain temps, vient de donner des nouvelles de son projet commercial, et pas des moindres.

Tout d’abord, une démo sortira le 21 juillet. Celle-ci contiendra les deux premiers chapitres de l’histoire de Shuuki, le scénario complet se découpant en deux points de vue différents. Cette démo devrait représenter environ la moitié du jeu, qui sera donc proposée gratuitement.

Puis, BCM qui devait être un unique jeu présentant deux perspectives différentes sera maintenant découpé en deux jeux. Cyanide-Tea justifie cette décision par la lenteur du développement de BCM, préférant sortir une première partie du jeu afin de pouvoir ensuite travailler plus tranquillement sur la seconde.

Finalement, le prix du jeu a été révisé. Au lieu de vendre un unique jeu à 15 $, chacun des jeux sera vendu à 10 $ avec une réduction de 50 % à l’achat du second.

La news en anglais sur le dev-blog de Cyanide-Tea.