Exogenesis – Interview avec Nico et Kuromai

[English version available here]

Ces derniers jours, nous vous avons parlé d’Exogenesis, un visual novel de Kwan qui semble faire tourner des têtes dans le monde entier. Après une première version de démo, le jeu a finalement atterri sur Kickstarter et sur Greenlight où il a connu un certain succès. Relayé par des sites célèbres comme Siliconera, Indie Statik et même Yahoo! Japan, Exogenesis a même reçu l’honneur être recommandé par Kotaro Uchikoshi lui-même, auteur de la série de visual novel Infinity (Ever 17, Never 7, …) et de la série Zero Escape, dont s’inspire beaucoup Exogenesis.

Afin de mettre en lumière ce projet qui le vaut bien, le Projet Saya a pu interviewer Nico, chef de projet et fondateur de Kwan, ainsi que Kuromai, dessinatrice française et chara designer d’Exogenesis.

Est-ce que tu peux te présenter et parler un peu de Kwan ?

Nico : Salut! Je m’appelle Nico et j’ai fondé Kwan afin de pouvoir réaliser le rêve de toute une vie, produire un jeu qui touchera les gens autant que d’autres jeux ont pu me toucher. Kwan se compose principalement de moi et Alfie, notre programmeur, aux Philippines, de notre character artist Kuromai, en France, et de notre background artist Vinsensius, en Indonésie. Nous avons aussi quelques amis compositeurs et animateurs qui nous donnent un coup de main

Spécialement pour vous, français, Kuromai répondra aussi !

Kuromai : Moi c’est Kuromai, passionnée de jeux vidéos, d’animes, manga, de la culture japonaise en général, et par dessus tout de dessin.

Parle nous d’Exogenesis, comment est-ce que l’idée de ce jeu t’est venue ?

Nico : Exogenesis est une histoire post-apocalyptique où Yu, un ex-chasseur de trésors, tente de ramener sa soeur Miho à la vie. C’est difficile de savoir quand exactement l’idée est venue, mais j’ai pensé que le Japon post-apocalyptique pouvait être un univers sympa à explorer.

Kuromai : Un jour j’ai reçu une note sur Deviantart avec une simple phrase qui disait « Hey, si tu as le temps, va voir cette annonce ».  C’était une annonce pour un job de character design pour un jeu. Habituellement je répond par la négative, mais là j’ai postulé quand-même, même si l’annonce ne donnait que peu de détails, voir aucun, sur le jeu. Après avoir pris contact, j’ai tout de suite été emballée par la motivation et le sérieux de Nico. Et les personnages, c’est ce que j’aime dessiner.

Exogenesis
Dès l’introduction, Exogenesis ne nous ménage pas.

Comment avez-vous décidé de faire appel à Kickstarter ?

Nico : Je finançais le jeu sur mes économies, ce qui de base n’était pas très viable, et nous voulions pouvoir faire travailler tout le monde à plein temps. Sans cela, il aurait pu se passer des années avant la sortie d’Exogenesis. Nous avions pensé que Kickstater était la plate-forme dont nous avions besoin car sa communauté est bien plus grande que celle d’Indiegogo ou de n’importe quel autre site de financement participatif.

Kuromai : J’ai déjà donné pour quelques projets sur Kickstarter, donc je savais que c’était le bon choix. Par contre c’est un peu risqué, c’est ça passe ou ça casse. C’est stressant.

Vous attendiez-vous à autant d’attention de la part du monde entier ?

Nico : Non, absolument pas. Parler à un média français est quelque chose que je n’aurais jamais imaginé. Nous pensions pouvoir facilement atteindre les communautés anglophones de lecteurs de visual novel, mais pas plus. L’article de Yahoo! Japan a été une véritable surprise. Le Japon est la capitale des visual novel, et il nous regardent nous – c’est vraiment grisant.

Kuromai : Pour être honnête, rien que de voir le nombre de Backers actuels, j’ai encore du mal à y croire. Comment, et surtout pourquoi les gens s’intéressent à nous ? Je pensais, au début, que je travaillerai pour un jeu qui n’intéresserait que quelques personnes, un projet de VN parmi les milliers déjà existants, mais je m’aperçois que c’est bien plus que ça ! On arrive à sortir du lot et je pense que c’est grâce au scénario qui est différent de la multitude de jeux de séduction, des eroge, bref tout ce qui est en dessous de la ceinture, qui sont produits à outrance.

Exogenesis brooch
Comme dans tout bon jeu d’aventure, vous pourrez récolter des objets qui serviront à résoudre des énigmes.

Est-ce que vos ambitions ont changé après toute cette attention ?

Nico : La pression de faire un bon jeu a bien augmenté, mais nos objectifs restent les mêmes. On ne veut pas viser la Lune avec le peu de ressources dont nous disposons, surtout que ceux ayant le plus de travail ont dû se mettre en hiatus ou annuler leurs projets. Nous avons une feuille de route que nous allons suivre à la lettre si nous arrivons à sortir le jeu.

Vous dites souvent que Exogenesis est très inspiré par les séries Zero Escape et Phoenix Wright, mais est-ce que d’autres œuvres, jeux-vidéo ou non, ont influencé la création d’Exogenesis ?

Nico : Chaque œuvre est un concentré de ce qu’on aime, comme un miroir de soi. Cela dit, je suis sûr que Cross Game a eut une influence sur la scène d’introduction du jeu où l’un des personnages meurt. Je ne pensais pas à Cross Game au moment de l’écrire, mais j’ai vraiment apprécié la façon dont l’auteur, Mitsuru Adachi, a mis en place la dynamique de relations entre les personnages par une mort au tout début.

Exogenesis bar
Un bar perdu au fin fond d’une cité post-apocalyptique.

Pour l’instant, quel est le plus grand obstacle que vous ayez rencontrer lors de la production d’Exogenesis ?

Nico : Le plus grand obstacle a en fait été de trouver un partenaire pour nous amener sur Kickstarter. Nous avons tenté quelque chose avec le studio mentionné dans notre vidéo de présentation, mais cela nous a fait manquer une belle occasion. Je me sens totalement responsable de ça et cela m’a appris à être prudent avec les gens lorsque je donne le bénéfice du doute.

Comment on se sent quand Kotaro Uchikoshi en personne attend votre jeu ?

Nico : C’est le plus grand honneur que l’on puisse imaginer ! En même temps, cela nous met beaucoup la pression, mais c’est une bonne pression. Avec ça nous avons encore une raison supplémentaire de faire un grand jeu, afin de ne pas décevoir Uchikoshi-san.

Kuromai : (Je veux répondre aussi !!) Ahhhhh ce choc ! Étant une grande fan de la série Zero Escape, savoir que ce Grand Monsieur ait daigné poser son regard sur mes gribouillis, ça m’a vraiment fait bizarre. Maintenant reste à savoir s’il a fait la démo ^^.

Exogenesis eiji
Et son tenancier qui vous donnera du fil à retordre.

Avez-vous déjà réfléchi à l’après Exogenesis ?

Nico : L’histoire de Yu n’est qu’un fragment du vaste monde d’Exogenesis. C’est tout ce que je peux dire à l’heure actuelle sans trop en révéler. Cela ne veut pas dire pour autant que nous abandonnerons Yu et Miho si nous réalisons une suite. Vous allez devoir attendre que le jeu sorte pour comprendre ce dont je parle. 🙂

Kuromai : Ohh je n’y ai pas pensé. Je préfère me concentrer sur le présent, rien n’est encore gagné.

Un message à faire passer à nos lecteurs ?

Nico : Merci de votre intérêt pour Exogenesis ! J’espère que vous pourrez profiter du jeu même s’il est en anglais. Si jamais l’opportunité d’une traduction française se présente, nous ne manquerons pas de vous le faire savoir !

Kuromai : Ce qui est bien avec notre team, c’est qu’il y a différentes nationalités, on doit se faire comprendre dans un langage qui n’est pas forcément notre langue maternelle, mais le résultat est là. C’est bête mais je trouve ça génial ^^
Merci pour votre intérêt pour notre jeu, j’aimerai bien qu’il soit traduit en français, car je sais que beaucoup n’aiment pas lire l’anglais, mais ça c’est une autre histoire.

Merci à Nico et à Kuromai d’avoir eu la gentillesse de répondre à nos questions ! A l’heure qu’il est, Exogenesis a besoin de moins de $20,000 pour atteindre son but, n’hésitez pas à les soutenir !

Vous pouvez suivre tout l’avancement du projet sur leur page Kickstarter, sur Twitter et sur leur site officiel. Vous pouvez également suivre les travaux de Kuromai sur son DeviantArt.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s