Nanoreno 2014 : Et la montagne accoucha d’une souris

Après la couverture du Nanoreno 2014 faite par le Projet Saya tout le long du mois de mars, il est grand temps de faire le bilan. Voilà bien deux semaines que les dés ont été jetés mais nous avons préféré attendre les éventuels retardataires (car il y en a souvent) avant de nous prononcer. L’heure est venue de trancher !

CC
Clockwork City (Badriel)

Quelques chiffres tout d’abord : la tendance depuis 2012 est à l’augmentation des projets entamés (une quarantaine en 2012, une cinquantaine en 2013 et une soixantaine en 2014) et à la stagnation du nombre de projets achevés (toujours environ une vingtaine). De ce point de vue l’édition 2014 semble correspondre au schéma habituel, et pourtant, une grande différence s’installe d’emblée : très peu des œuvres ambitieuses ont survécu.

ME
The Mishka Effect (kaleidofish)

En effet, chaque édition du Nanoreno comporte aussi bien des petits jeux que des jeux plus détaillés (notamment d’un point de vue technique), or cette fois-ci le nombre de projets ambitieux, originaux ou émergeant du lot avait été plus que conséquent et quasiment aucun n’a franchi la ligne d’arrivée, ce qui engendre une déception évidente. Le cru 2014 est donc bien moins riche que prévu. Ainsi sur la quinzaine de visual novel que le Projet Saya suivait avec une attention soutenue, à peine cinq sont officiellement sortis à l’heure où je vous parle.

light
The Light House (Starship ★ Palindrome)

Le fait est aussi que les équipes rodées, habitués à l’exercice, étaient cruellement absentes cette année : Morishita et Circle Pegasi n’ont pas pu participer, tandis que Sakevisual qui prévoyait de s’attaquer à Every Sunrise n’a finalement pas donné signe de vie (probablement à cause de la sortie de Backstage Pass) et seul Cyanide Tea aura été fidèle au poste.

VNT
Visual Novel Tycoon (leon)

Pour mémoire voici la liste des projets décédés, mis en hiatus ou n’ayant donné aucune nouvelle dernièrement : A Child Summoner for Moloch, Black Doves (une démo est encore en préparation nous dit-on), Dulcet Radio Suite, Emma, Fly of Memory, Isse Takes the Trolley, Klaenya Tunnel, Looking for Angels, Lucid, Paradox, Sly Crossing, The Lady Minus Y. La dure loi du Nanoreno a parlé…

taarra
Taarradhin (Cyanide Tea)

La morale à tirer de cette édition est certainement que le fait d’avoir trop d’ambition est une menace à la survie d’un projet : l’idée peut être excellente, l’aspect technique intriguant et les premiers essais très concluants, si la somme de travail demandée a mal été jaugée, que l’organisation ne suit pas ou que les développeurs sont incapables de tenir les délais, alors ce sera difficile d’en venir à bout. Le Nanoreno opère finalement comme une sorte de microcosme qui permet aux créateurs de tester leurs limites : s’ils n’arrivent pas à sortir leur travail, même de manière incomplète, au terme d’un mois, ils auront sans doute autant de mal avec un projet plus conséquent et il leur appartient d’apprendre de leurs erreurs afin d’avancer.

PI
The Phantom Icecream Truck (Geckos)

Et pour finir sur une note plus joyeuse, voici la liste complète des projets sortis à temps(dont vous pouvez déjà voir quelques images tout le long de cet article). Félicitations à tous les courageux développeurs ayant réussi à surmonter l’épreuve !

HVNCML
Pour référence, nous avons sorti How visual novels changed my life (Träumendes Mädchen)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s