NaNoRenO 2014 – Interview avec Vintehin

[English version available here]

Vintehin est un des rares français à prendre part au NaNoRenO. Il y participe pour la première fois cette année avec l’ambition de réaliser son tout premier visual novel.

Est-ce que tu peux te présenter ?

Mon pseudo sur le forum du NaNoRenO est Vintehin. Photographe de formation,  je suis cofondateur d’une entreprise de Narration Visuelle qui se nomme Vivement l’hiver. (http://www.vivementlhiver.com )

Pour ceux qui se demandent ce que signifie « narration visuelle », c’est tout simplement le fait de  raconter des histoires avec des images, que ce soit par le biais de la photographie, de la vidéo ou encore du Visual Novel !

 

Qu’est-ce qui t’amène à créer ton premier VN ?

Il existe mille façons de raconter une histoire… Film, jeu vidéo, bande dessinée, chaque support a ses codes, ses forces et ses limites. J’ai commencé à m’intéresser aux VN il y a deux ou trois ans et j’ai vraiment beaucoup apprécié la liberté qu’offrait ce type de narration. Le VN mélange un peu tous les genres, il est même tellement libre que sa définition est incertaine et évolue au fil des ans… (Tout un débat !).

En suivant un peu l’actualité des VN indépendants et amateurs, j’ai vu qu’il y avait vraiment moyen de faire des choses intéressantes, même sur des formats très courts. A force d’en faire j’ai bien sûr eu envie de me lancer et tenter ma chance, fallait juste trouver le bon moment pour le faire !

emma
L’image promotionnelle principale de Emma

Pourquoi avoir choisi le NaNoRenO pour t’y mettre ?

Principalement pour la motivation. Ça fait longtemps que j’ai envie de me lancer, mais je ne trouve jamais le temps. Je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais.

J’avais des idées qui trainaient en vrac depuis pas mal de temps, mais le 1er mars, le premier jour du NaNo, je me suis dit qu’il fallait que je m’y mette pour de bon ! Je me suis assis devant l’ordi et je n’ai pas bougé avant d’avoir un début de scenario.

Je ne pensais pas qu’il y aurait autant de participants, une soixantaine de projets, c’est vraiment fou. Ça crée une émulation collective qui aide vraiment. C’est également agréable de voir que d’autres sites suivent l’actualité en parallèle.

 

 

Si je ne me trompe pas, tu travailles seul sur ton projet. Est-ce que cela te pose problème ou arrives-tu à t’en sortir ?

J’ai commencé seul en effet, mais d’ici la fin du projet il y’ aura surement plusieurs noms au générique.

J’avais deux ambitions lorsque j’ai décidé de participer au NaNo 14. La première était de m’occuper de la partie graphique. C’est ce que j’aime faire, travailler mes images, essayer de faire quelque chose de joli. C’est long mais j’y prends beaucoup de plaisir.

La deuxième était d’écrire une histoire. J’ai souvent crée des images pour les histoires d’autres personnes (ce qui est très bien aussi), mais cette fois je voulais essayer de raconter un truc à moi.

J’ai fini le scenario il y’a deux jours environ, je ne sais pas ce que ça vaut mais je suis content de l’avoir fait, c’était une bonne expérience. Je l’ai passé à un ami qui va le modifier un peu, corriger les lourdeurs, rendre le tout plus agréable. J’ai également un autre ami qui va surement s’occuper de la musique. Il n’est pas encore au courant, mais je suis sûr qu’il acceptera ! La programmation, je vais m’en occuper par défaut, vu que j’ai la flemme de chercher de l’aide dans ce domaine et que travailler avec des inconnus peut au final s’avérer aussi long que de faire le travail soit même. J’ai testé Renp’y (logiciel utilisé pour la création de VN) avant le NaNo pour me faire une idée, ce n’est pas trop compliqué je devrais pouvoir m’en sortir (mais je n’ai aucune ambition dans le domaine) !

Sinon grâce au forum du NaNo j’ai déjà eu des propositions pour traduire mon projet en anglais (vu que la version d’origine sera intégralement en français). Donc voilà, j’ai commencé seul mais le projet avance et des gens viennent se greffer dessus au fur et à mesure.

VN2S
Un essai d’illustration par Vintehin, cela donne une idée de ce que l’on pourra voir dans Emma.

Le NaNoRenO est un événement international, mais très peu de français y participent. Est-ce que tu penses qu’inviter les francophones à participer pourrait motiver la création ?

Quand j’ai commencé à parler de mon projet j’ai eu des retours assez sympa de gens qui étaient très content de voir des VN en langue française !  Je pense que beaucoup de gens en France seraient intéressés par ce genre d’évènement, le problème reste que cela nécessite un minimum de compréhension de l’anglais. Il est possible de faire un jeu FR et de la traduire par la suite, mais pour profiter pleinement du NaNoRenO il faut pouvoir interagir avec les autres participants, lire leurs projets, pour comparer, se motiver et aussi prendre le temps de présenter son propre travail. Donc même avec un VN en FR il faudra à un moment communiquer en anglais (et dans un anglais un minimum correct si on veut être pris au sérieux).

Tu nous parles un peu de ton projet ?

Mon projet se nomme Emma et sera un court Kinetic Novel.

Soir de pluie, rue sombre. Le seul éclairage est celui d’un abribus. S’y trouvent nos deux personnages : Alphonse, fraichement retraité venu ici pour attendre le retour de sa femme et Elliott un jeune scientifique qui ne rêve que d’une chose, quitter la ville pour rejoindre la belle Emma.

L’histoire racontera la rencontre entre ces deux hommes, un petit slice of life entre deux passages de bus.

L’écriture de l’histoire était le point qui m’inquiétait le plus. Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans le domaine et je ne suis pas forcement à l’aise avec un clavier/stylo ! J’ai immédiatement choisi le format Kinetic, pour un premier essai je ne me sentais pas d’affronter la complexité d’une histoire à arborescence. J’apprécie les VN proposant plusieurs fins mais ça sera pour une prochaine fois !

Pour la durée de l’histoire, je voulais également que ça reste assez court, étant donné que je vais faire l’intégralité des images et probablement de la programmation tout seul, je ne voulais pas partir sur un projet de plusieurs mois. J’aurais sûrement du retard par rapport à la date butoir du NaNoRenO, mais je veux au moins avoir une chance de finir au mois d’avril !

Pour les graphismes, je sais à peu près dessiner, mais ma compétence principale reste la photographie. J’ai donc décidé de prendre les décors et les personnages en photo et de repeindre par-dessus. Ça me permet d’avoir un meilleur contrôle sur les cadrages et l’éclairage. J’ai fait plusieurs tests ces derniers mois pour me faire la main et je suis assez content du résultat. Je pense que ça fera quelque chose d’assez beau au final (enfin j’espère) !

Merci à Vintehin d’avoir répondu à nos questions. On lui souhaite bien sûr bonne chance, en espérant que son projet arrive à terme ! Vous pouvez suivre l’avancement d’Emma sur les forums de Lemmasoft.

Publicités

Une réflexion sur “NaNoRenO 2014 – Interview avec Vintehin

  1. Merci beaucoup pour le soutient ^^ Le projet avance bien, j’ai pris un peu de retard car pas évident d’organiser toutes les séances photos, je vais déborder sur le mois d’avril mais j’aurais fait le plus gros d’ici la fin du Nano 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s