Ces visual novels que j’aimerais voir traduits, mais c’est pas demain la veille

Être lecteur de visual novels en Occident, c’est une mauvaise situation (si si, Otis). On a certes de plus en plus de créations occidentales intéressantes et des tas de projets de traduction aboutissent, sans parler des VNs édités officiellement qui sont eux aussi plus nombreux. Cependant, on trouve toujours des VNs japonais auxquels on aimerait jouer mais que personne ne s’est décidé -ni ne se décidera- à traduire. Quand on n’a ni le courage d’apprendre le jap, ni l’envie d’utiliser Atlas/ITH/VNreader, tout ce qu’il nous reste à faire c’est pleurer. Et écrire des articles sur ces visual novels qui me font de l’oeil mais auxquels je suis pas près de jouer. Ca me rend triste.

Bien sûr, n’ayant jamais joué aux jeux en questions et le nombre d’occidentaux ayant pu y toucher étant déjà restreint, cet article est uniquement basé sur les quelques informations que j’ai pu glaner ça et là et surtout pas mal de feelings personnels.

ITH visual novel
Screenshot gracieusement emprunté à KipChu

Tuisou no Augment

Il y a deux trucs que j’aime particulièrement dans mes VNs : le drama et les personnages attachants (si possibles moe). Tsuisou no Augment semble remplir ces deux conditions puisqu’au milieu du cast de jolies filles on trouve un héros de 80 ans au bord du suicide, convaincu d’avoir gâché sa vie. Alors qu’il était prêt à se trancher la gorge pour mettre prématurément fin à ses jours, un shinigami le renvoie dans le corps de ses vingt ans afin qu’il puisse changer sa vie, cependant, une fois le paroxysme du bonheur atteint, il mourra.

C’est joyeux, ça part sur un postulat plutôt mature et sérieux, et ça promet un final à tirer les larmes. Bon, de ce que j’ai pu voir, le jeu se termine un peu en queue de poisson en fait. Les avis sur la true end m’ont amèrement rappelé ce que j’avais pensé de la true end de Swan Song, un beau gâchis pour être clair. Mais on ne sait jamais, le voyage peut très bien compenser la déception de l’arrivée. Le héros, malgré son humour apparemment omniprésent n’oublie jamais son fardeau et les héroïnes semblent elles aussi en avoir gros sur le cœur.

Pourquoi je voudrais le voir traduit ? Bah, pour le lire, duh ! … Un joli chara-design, deux meganekko toutes mignonnes mais surtout une histoire partant d’une base intelligente qui change des canons dramatiques habituels. Si tout ça venait à être bien écrit et la tension dramatique bien conservée tout au long du jeu, ça donnerai vraiment un truc cool.

Mais pourquoi personne ne le traduit ? Jeu récent, pas forcément une très grande reconnaissance. J’irai même jusqu’à dire que doit pas y avoir grand monde à connaître, ni à avoir quelque chose à fiche de ce jeu. Ca me rend triste.

Tsuisou no augment visual novel

 

Eiyuu*Senki

Les traductions amateurs, pour les lecteurs c’est super cool, un peu moins pour les éditeurs. Eiyuu*Senki était bien parti pour être traduit par un groupe de fans, jusqu’à ce que Tenko leur demande de tout arrêter. Ne reste aujourd’hui plus qu’un patch pour la mini-démo et l’interface. Ah, vous me direz, un patch interface pour un jeu qui repose essentiellement sur son gameplay, c’est plutôt pas mal. Mais moi, je veux y jouer pour l’histoire ! Je veux lire l’histoire de Eiyuu*Senki !

Eiyuu*Senki se présente un peu comme un jeu d’Alicesoft : beaucoup de gameplay à la façon d’un RPG tactique et gestion, PLEIN de personnages et un prétexte léger pour troncher tout ce qui passe. Mais là c’est fait par Littlewitch et donc graphismes de Ooyari Ashito (enfin Tenko, mais sincèrement Tenko c’est juste Littlewitch qu’a pas le courage de fermer sa boite et changer de nom, hein), gros avantage. On va pas se leurrer, l’intérêt réside surtout dans la possibilité de courtiser un nombre incalculable de persos tout en jouant au maître du monde. La subtilité de Eiyuu*Senki, c’est que tout ces persos sont… des célébrités. Personnages historiques et personnages de fiction, on trouve aussi bien Léonard de Vinci que l’intégralité des Chevaliers de la Table Ronde ou même Beethoven. Tous sont bien sûr de jeunes et fringantes jeunes femmes dont vous aller pouvoir profiter tout votre saoul quand elles ne seront pas en train de se foutre sur la tronche dans une grande guerre mondiale uchronique. Ca n’a aucun sens, mais ça a l’air awesome.

Pourquoi je voudrai le voir traduit ? Premièrement, le gameplay me brosse complètement dans le sens du poil. Après avoir pris mon pied sur un jeu comme Daibanchou, je ne peux qu’espérer poser les mains sur Eiyuu*Senki qui semble emporter le genre à son apogée. Aussi, la perspective de conquérir le monde avec une équipe composée de versions moe-badass de Gilgamesh, Vlad l’Empaleur, Billy the Kid, Raspoutine, Beethoven et Galahad me fait carrément de l’effet. Le plot, c’est en fait surtout histoire de pouvoir cerner la personnalité des héroïnes, parce qu’entre nous, je ne pense pas qu’il y ait plus d’histoire que ça.

Mais pourquoi personne ne le traduit ? Ah c’est pas faute d’avoir essayé ! Mais Tenko n’a juste pas l’air d’accord. Même si j’y crois pas trop, peut-être ont ils en fait l’intention de sortir officiellement le jeu en Occident. Enfin, après la réaction de Littlewitch face au Kickstarter lancé pour la traduction de Romanesque, ça m’étonnerai fort, et ça me rend triste.

Eiyuu*Senki visual novel

 

Orai no Gahkthun ~What a Shining Brave~

Alors c’est l’histoire de Nikola Tesla, il peut contrôler l’électricité comme Volgin de MSG3 et il va sauver des gens et « get the girl » dans son mecha géant contrôlé par un piano de lumière. Et ça se passe en France. Voilà, merci d’être venus, je pars apprendre le japonais et lire ce VN dans la foulée ! … Si seulement… Ca me rend triste.

Orai no Gahkthun c’est le dernier épisode en date de la série steampunk “~What a …~” de Liar-Soft. Réputée autant pour ses scénarios que pour sa direction artistique fabuleuse, cette série de VN est une des plus connues, grâce entre autres aux efforts d’Amaterasu Translation qui s’attelle à en traduire chaque épisode.

A mon grand désarrois, cet opus délaisse la direction artistique susnommée au profit d’un graphisme plus classique, même si on décèle toujours une certaine patte.

Pourquoi je voudrai le voir traduit ? Sincèrement, plus encore que tout ce qui est cité dans mon ridicule résumé, c’est simplement le fait que ce soit un nouvel opus des ~What a…~ qui méritent bien davantage de visibilité au milieu des productions japonaises qui s’embourbent. Puis Nikola Tesla dans un mecha ! Merde !

Mais pourquoi est-ce que personne ne le traduit ? Trop récent, tout simplement. Amaterasu finira bien par prendre le projet, s’ils sont toujours motivés d’ici là, mais ils ont encore tellement de jeux Liar-Soft sur le feu que ce ne sera pas avant plusieurs années.

Shining Brave visual novel

 

Robotics;Notes

“2019, Divergence Ratio 1.048596.” Comprenez bien que n’importe quel résumé qui commence comme ça a de quoi me rendre dingue. Pour ceux qui ne le saurait pas, je suis très très fan de Steins;Gate, le second jeu de la série Science Novels de Nitroplus & 5pb., dont R;N est la troisième itération.

Bon, ceux qui ont vu l’anime le savent, Robotics;Notes en fait c’est pas si génial que ça et il ne faut surtout pas en attendre un Steins;Gate deuxième du nom. Enfin, si on se rappelle du catastrophique écart entre Chaos;Head et son adaptation anime, peut-être que le VN est cool en fait. C’est très précisément pour ça que j’aimerai jouer à Robotics;Notes. Puis bon, c’est pas comme si l’histoire était mauvaise, j’aime les conspirations alors je suis sûr de pouvoir y prendre un peu goût. Puis toute cette réalité augmentée me vend un peu de rêve aussi.

Pourquoi je voudrai le voir traduit ? Même univers que S;G, même ligne temporelle que la true end de S;G, des caméos de S;G à droite à gauche. On a beau dire que Robotics;Notes n’est pas Steins;Gate 2, ça ne m’empêche pas d’y voir un moyen de prolonger l’expérience de mon second VN favori.

Pourquoi est-ce que personne ne le traduit ? Le jeu n’est jamais sortit sur PC et aucune annonce n’a été faite à ce sujet alors qu’il est sorti depuis plus d’un an et demi. Ca n’aide pas. Puis, je pense aussi qu’étant l’épisode le plus décevant des Science Novels, l’intérêt qui lui est porté est sûrement moindre, ce qui me rend un peu triste quand même.

Robotics;Notes visual novel

Axanael

Spoiler, le suivant et dernier sera encore un jeu de Nitroplus, comme ça on est fixés.

Certains ont tendance à dire que depuis Sumaga, Nitroplus c’est plus ce que c’était. Je veux bien croire que ça n’a plus l’air aussi sombre, aussi adulte et surtout aussi en marge des standards du marché japonais, la faute entre autres à l’absence de Gen Urobuchi qui a totalement mis l’écriture de VN de côté. Il n’empêche que Axanael a l’air cool, malgré son design plus commun et son setting totalement fait pour attirer l’otak’ moyen. Ce jeu m’envoie totalement des vibes de mélange fabuleux entre Danganronpa, Persona et Doubt. Un monde où des groupes de gens se lancent dans des parties de roulette russe avec un flingue qui exauce les souhaits, à condition que l’un des participants perde la vie. Et là, bam, “Life and Death drama” ! Un de mes tags VNDB préférés !

Pourquoi je voudrais le voir traduit ? Je mords complètement à l’hameçon du gros piège à otak’, je l’avoue. Mais je trouve aussi le concept de l’axanael très cool et j’imagine ce VN plein de tension, avec des tirs d’axanel dans des situation désespérées où le/la protagoniste espère ne pas se faire sauter la tête et s’en sortir miraculeusement. Et puis y’a les Daiichi Uchuu Sokudo ~

Mais pourquoi est-ce que personne ne le traduit ? Quitte à traduire des VNs de Nitroplus, je pense qu’il y a d’autres priorités comme Muramasa ou le second Demonbane. Ou une réédition de Phantom of Inferno, faudrait y penser un jour. Peut-être qu’un jour JAST USA s’en occupera, mais il va falloir attendre longtemps et croiser les doigts très fort.

Axanael visual novel

Kimi to Kanojo to Kanojo no Koi.

Attention, il est possible que je spoil un peu, je m’en excuse d’avance.

C’est sans doute un peu présomptueux de dire ça, mais j’imagine Totono (puisque c’est le petit nom qu’on lui donne) comme le Stanley Parable de l’eroge. Ouais, c’est carrément présomptueux de dire ça mais tant pis (Note d’Helia : Joue à Ever17 !). Toujours est-il qu’en plus d’avoir une histoire qui tangue vers le NTR un peu glauque, Totono se permet de briser le quatrième mur comme aucun eroge ne l’avait encore fait (Note d’Helia : Joue à Ev…zut y a pas de cul, ça compte pas comme eroge) . Partant du principe que vous êtes un joueur d’eroge lambda, du genre à faire une route, sauvegarder et charger pour visionner toutes les fins et passer à la route suivante, Totono va complètement vous gwaker la vie en renversant ces codes bien établis, transcendant son propre statut de jeu vidéo.

Bon, en parallèle le jeu est réputé pour être écrit d’une façon assez horrible et être assez chiant entre les quelques scènes vraiment intéressantes.

Pourquoi est-ce que je voudrais le voir traduit ? Du NTR glauque et un concept aussi génial que flippant (sincèrement la scène “clé” du concept en question m’a fait froid dans le dos).

Pourquoi est-ce que personne ne le traduit ? Les raisons évoquées pour Axanael sont aussi valables ici. J’y ajouterai en plus que le jeu est vraiment trop récent et que la réputation relative à son écriture le pénalise sûrement beaucoup. Ca me rend triste mais c’est comme ça.

Totono visual novel

 

Voilà, ces six jeux sont sûrement ceux qui me font le plus envie parmi tout ceux auxquels je ne pourrais sûrement jamais jouer. J’aurai pu en inclure quelques autres comme Killer Queen, Outlaw Django, Natsuyume Nagisa ou Subarashiki Hibi, mais ceux là ont la chance d’être en cours de traduction même si ils semblent avancer à une vitesse désespérante.

Ce qui me console dans tout ça, c’est que j’ai quand même un backlog de VN déjà traduits assez énorme, alors j’ai de quoi patienter jusqu’à ce que toutes ces curiosités soient accessibles. Heureusement, sinon ça m’aurait rendu triste ~

Note : Il semblerait que des trucs soient apparus dans cet article après correction… Je crois qu’un certain lobby tente de faire pression…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s